The Lowline : des espaces verts sous la ville de New-York !

Un parc avec des arbres, des fleurs, de la pelouse où l’on puisse aller se promener à toutes les saisons en plein cœur de la ville de New-York ? Même si l’idée est plus que séduisante, cela parait impossible… Pourtant c’est bien le projet (un peu fou) d’espaces verts sous la ville de New-York que portent à bout de bras, deux amoureux de leur ville, Dan Barasch et James Ramsey.

Baptisé « the Lowline » ce projet ambitieux a pour objectif premier de proposer aux new-yorkais un nouvel espace où il soit possible de s’aérer et de se promener à n’importe quelle période de l’année et par n’importe quel temps, dans cette mégalopole surpeuplée. The Lowline devrait s’installer dans une ancienne station de métro désaffectée, située à 4 mètres de profondeur !


The Lowline : le projet fou d'espaces verts sous la ville de New-York !
The Lowline : des espaces verts sous la ville de New-York !

A LIRE : New York : des îles pour transformer les déchets en compost

Mais l’une des plus grosses difficultés est la contrainte technique : comment faire pousser des végétaux à 4 mètres de profondeur sans contact direct avec la lumière du soleil ? James Ramsey qui avant de se lancer dans ce projet travaillait comme ingénieur pour la Nasa, a planché sur la question et apporte une solution novatrice. Le principe est de guider la lumière à travers la terre pour la conduire à l’endroit que l’on souhaite éclairer. Ainsi, une parabole capte la lumière du soleil qui est ensuite redirigée dans une fibre optique, puis est conduite vers un diffuseur.

The Lowline : des espaces verts sous la ville de New-York !
The Lowline : des espaces verts sous la ville de New-York !




Cette méthode est actuellement testée en laboratoire, mais elle permet aux plantes de photo synthétiser ! Il faudra sélectionner les espèces qui répondent le mieux à cette pratique pour aménager les 3000m² du Lowline !

INTÉRESSANT : Projet de pistes cyclables souterraines dans le métro londonien

Dan Barasch et James Ramsey déclarent qu’une fois aménagée, ce parc aura l’avantage d’être économe en énergie, contrairement à de nombreux parcs construits en intérieur. En effet, à 4 mètres sous la terre, la température est beaucoup plus constante qu’en surface et il ne sera pas nécessaire de chauffer en hiver. D’un autre côté, la lumière naturelle captée en surface évitera de mettre en place un système d’éclairage couteux et énergivore !

The Lowline : des espaces verts sous la ville de New-York !
The Lowline : des espaces verts sous la ville de New-York !

Le dernier défi à relever pour Dan Barasch et James Ramsey ? Trouver les financements pour mener à bien leur projet, qu’ils espèrent inaugurer d’ici trois ans.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *