Énergie propre : 6 pistes de recherche farfelues mais d’avenir !

Énergie propre : s’éclairer avec des algues, danser pour produire de l’énergie ou se chauffer avec ses poubelles… autant de propositions pour une énergie propre qui peuvent sembler un peu farfelues de prime abord.

Pourtant de nombreux chercheurs et start-up s’orientent vers la mise en place de sources d’énergie alternatives.


  • Et si l’énergie humaine devenait notre première source d’énergie ? Sur le principe de la dynamo pour l’éclairage du vélo, des entreprises ont développé la dynamo pour recharger les batteries des téléphones portables (accessible dans les gares). Il existe aussi le « sustainable dancefloor », la piste de danse qui capte l’énergie des danseurs et la transforme en électricité !
Énergie propre : 6 pistes de recherche farfelues mais d’avenir !
Énergie propre : 6 pistes de recherche farfelues mais d’avenir !

A REGARDER : Découvrez les 10 villes les plus écolos !

  • Nos déchets pour se chauffer ? A l’heure actuelle le contenu de nos poubelles est majoritairement incinéré ou enfoui, pour valoriser cette énergie, il serait possible de méthaniser une partie des poubelles et de l’utiliser pour se chauffer.
  • Le graphène est un nouveau matériau, très bon conducteur qui permettrait de recharger la batterie d’un téléphone en quelques minutes seulement et pour plusieurs jours !
  • Des chercheurs sont en train de mettre au point des plantes bioluminescentes grâce à la technologie OGM. L’objectif final serait de remplacer l’éclairage public par des plantes.
Énergie propre : 6 pistes de recherche farfelues mais d’avenir !
Énergie propre : 6 pistes de recherche farfelues mais d’avenir !
  • Des entreprises se penchent actuellement sur les capacités surprenantes des micro-algues. En effet, le phytoplancton est capable de fournir du biocarburant, de dépolluer l’eau ou encore de produire de l’énergie !

POUR ALLER PLUS LOIN : Produire sa propre énergie et sa nourriture grâce à des micro-algues !




  • Il est connu que les serveurs informatiques sont polluants, entre autre à cause du besoin de climatisation pour les refroidir car ils produisent énormément de chaleur. La société Qarnot Computing propose de délocaliser ces data-center dans des lieux plus frais où ils serviront de chauffage.

Des idées curieuses, originales parfois farfelues mais qui donnent des pistes de réflexion.

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi:




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *