En avril, dans mon jardin potager, il y a…

Cultiver un jardin potager implique beaucoup de travail… mais quelle satisfaction de pouvoir en retour savourer des produits absolument naturels. Et ce dernier point vaut tous les sacrifices, n’est-ce pas ? Dans nos précédents articles, nous avions longuement abordé le bêchage et le fumage du sol. Votre potager est maintenant prêt pour les semailles.


Avril est le mois idéal pour semer les gousses d’ail, que vous récolterez à la fin de l’été. Les experts recommandent une plantation en rangée, à bonne distance les unes des autres ; enfoncez l’ail à 15 cm du sol.

C’est également le bon mois pour les blettes, riches en sels minéraux et en vitamines, appréciées par ceux et celles qui sont constamment au régime. Pour ceux qui auraient oublié de planter leurs carottes en mars, il n’est pas trop tard.  Attention au choix du terrain : ce dernier doit être sableux et légèrement argileux.  Vous pouvez également planter des graines de la variété tardive de chou-fleur ; concernant les variétés plus précoces, il aurait été préférable de le faire en février, en les plaçant dans des petites boîtes pour les protéger.

SUR LE MÊME THÈME : En mars, dans mon jardin potager, il y a…

On peut parfaitement cultiver des plants de thym en avril. Dans ce cas, le terrain doit être sec et bien ensoleillé. Cette plante aromatique ne demande pas à être très arrosée. On la récolte entre mai et juin, en coupant les tiges en fleur. Le thym est utilisé pour aromatiser les plats à base de viande. Il possède diverses vertus: antiseptique, digestive, dépurative, carminative, balsamique et tonico-stimulante. Enfin, il est utile pour se gargariser en cas d’infections de la gorge.




En termes de plantes aromatiques, avril est aussi le mois de la ciboulette, plantée sur un terrain ensoleillé, riche et frais. A la différence du thym, elle a besoin de beaucoup d ‘eau : il est donc nécessaire de l’arroser très régulièrement. Elle est délicieuse en omelette.

calendrier avril

Sous des latitudes chaudes, c’est le moment de penser au basilique, aux tomates, aux aubergines et au concombre, qui poussent si bien à l’extérieur. Si vous habitez une zone plus froide, tournez-vous plutôt vers les serres pour y planter pastèques, poivrons, tomates, courges et courgettes. Entre avril et août, sur les terrains assez moelleux, vous pouvez cultiver les haricots. Nous vous conseillons d’aider ces plantes délicates lors de la pousse avec des tuteurs, de beaucoup les arroser et d’attendre que la nature fasse le reste.

Enfin, vient le temps des tomates. Les techniques agronomes les plus en vue conseillent de disposer les plantes en file à une certaine distance les unes des autres et à 1,5 cm de profondeur environ. Equipez-les de tuteurs lors de la pousse, pour éviter qu’elles ne se rompent. Ne les arrosez pas trop, vous prendriez le risque de gâter les fruits.

Prêts ?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *