Au bout du champ : le distributeur de légumes locaux !

Au bout du champ, c’est l’exemple du circuit-court (un seul intermédiaire) et ultra local. Installé à Paris et Levallois-Perret, le fondateur d’Au bout du Champ a eu envie de répondre à une demande de produits frais, locaux et de qualité.

Pour cela, le fondateur a mis en place un système de distributeur de légumes locaux. En ville, a fortiori à Paris, il n’est pas toujours évident de trouver de bons légumes cultivés à seulement quelques kilomètres. Il existe bien les AMAPs, les paniers bios ou Ruche qui dit Oui, mais Joseph Petit, le créateur du concept, a voulu s’en démarquer en ajoutant la flexibilité. En effet pour acheter à Au bout du champ, nul besoin de s’abonner, commander et attendre plusieurs jours.


CECI POURRAIT VOUS INTÉRESSER : AMAP ou Ruche qui dit Oui ? Faites votre choix !

Au bout du champ propose 2 modes d’achat. Pour le premier, comme dans une boutique traditionnelle, vous entrez dans le magasin qui est constitué uniquement de casiers (150 quand même), et sur une console vous choisissez quel(s) casier(s) vous intéresse(nt) en fonction du contenu, aujourd’hui ce sera peut-être salade et œufs ? Par contre, vous pouvez aussi, et c’est le second mode, commandez la veille sur internet pour être certain de trouver tout ce que vous voulez puis retirer votre achat dans un casier.

A LIRE : La Recharge : la première épicerie sans emballage

Au bout du champ travaille avec 5 agriculteurs et producteurs dans un rayon de 100km maximum de Paris. flexibilité explique que par sa démarche il souhaite promouvoir une agriculture paysanne de qualité, en offrant des produits locaux, de saison et très frais. En effet, le délai entre la récolte et la consommation est raccourci par rapport à la grande distribution par exemple. Un autre effet bénéfique est la réduction des émissions de gaz à effet de serre notable : beaucoup moins de transports, peu de stockage et de conditionnement et des emballages réduits !

CONSULTER LE SITE : Au bout du champ




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *