Des toits végétaux pour tous les goûts

par Rose Lavigne le 9 avril 2013

Depuis quelques années, l’utilisation du vert n’est plus simplement esthétique ou décoratif, mais il est devenu un outil précieux que ce soit pour l’optimisation de la consommation énergétique des bâtiments ou encore l’amélioration de l’habitabilité de la maison.

A VOIR LA GALERIE PHOTO DES TOITS VERTS:

Voir les photos

Ainsi, ses bienfaits notamment en matière d’économie d’énergie ont fait des toits végétaux une des solutions les plus populaires, polyvalents et faciles à mettre en œuvre, en vigueur depuis plusieurs points de vue.

Voici quelques exemples :

  1. Barrière naturelle contre les nuisances sonores. Le toit vert est capable d’absorber le bruit extérieur en réduisant la réflexion du son de 3 à 8 décibels, en fonction des composants utilisés.
  2. Isolation et régulation de la température, à la fois en été et en hiver, ce qui réduit la nécessité pour les climatiseurs et chauffage et ne contribue pas à disperser la chaleur interne.
  3. Protéger les matériaux de construction du toit des changements de température, assurant une respirabilité parfaite des couches.
  4. Purifie et rafraîchit l’air en absorbant une grande quantité de contaminants en ajustant la quantité d’humidité présente dans l’air. Les plantes ont la capacité d’absorber le dioxyde de carbone. Elles produisent de l’oxygène, filtrent l’air de ses polluants, etc. En plus les toits végétaux contribuent à assainir le climat urbain et à réduire les émissions de gaz à effet de serre.
  5. Absorbe la pluie jusqu’à 90% de la quantité qui s’écoule habituellement dans les conduits appropriés câble externe, ce qui réduit la charge de l’eau d’égout. Ils retiennent jusqu’à 75 % des eaux de pluies.
  6. Prise en charge photovoltaïque, en doublant les avantages de l’énergie et de façon synergique combinant l’électricité pour alimenter le système d’irrigation.
  7. Augmente la surface utilisable de la construction. Et en plus il peut être utile pour recycler les eaux usées d’un immeuble.
  8. Fiable depuis les temps anciens. Les premiers jardins suspendus ont été créés en 800 avant JC quand il l’avait déjà compris l’extraordinaire capacité de l’herbe pour isoler les toits des maisons.

A VOIR LA GALERIE PHOTO DES TOITS VERTS:

 

{ 2 commentaires… read them below or ajouter une }

Chris février 10, 2014 à 5:59

Avantage supplémentaire non listé : faire durer la toiture 2 fois plus longtemps (mais 2 fois plus cher) et permet de réduire sa prime d’assurance (le risque d’incendie est fortement diminué).

Répondre

roze février 25, 2014 à 7:44

Des maisonnettes passives avec des toits végétaux, c’est en Bretagne et c’est beau !
http://www.ecolodge-labelleverte.fr/

Répondre

Laisser un commentaire


2 × = huit