Des arbres pour dépolluer l’atmosphère ?

De nombreux chercheurs et scientifiques travaillent à la recherche de solutions durables et écologiques pour dépolluer l’atmosphère. Cette dernière, à cause notamment de notre mode de vie, est de plus en plus saturée de gaz nocifs, comme le carbone.


Daniel Rodary, écologue français spécialisé dans le biomimétisme, étudie depuis quelques années les végétaux et leur capacité de stockage du carbone. Aidé du cabinet de conseils Greenloop, il a identifié des espèces dites exalogènes, c’est-à-dire que ces végétaux captent le carbone contenu dans l’atmosphère et le stocke de façon quasi-définitive !

VOICI D’AUTRES CHAMPS D’APPLICATION DU BIOMIMÉTISME : Biomimétisme : 5 projets remarquables inspirés par la nature !

Une découverte qui pourrait être une solution écologique aux problèmes liés au carbone ! Ses recherches ont mené Daniel Rodary à étudier une plante en particulier, le noix-pain. Cet arbre très présent en Amérique Latine a le double avantage d’à la fois stocker le carbone en grande quantité et en plus avoir des valeurs nutritives très intéressantes !

Ainsi, Daniel Rodary lance rapidement un programme nommé « Arbres sauveurs », autour du noix-pain. Son idée est de planter un grand nombre de noix-pain dans des pays défavorisés comme Haïti, pour, dans le même temps, stocker le carbone et donner des ressources aux habitants.




UN AUTRE ARBRE AUX NOMBREUSES PROPRIÉTÉS : Le corossolier : l’arbre aux 100 vertus !

Dans le cadre de ce programme au nom évocateur, les habitants sont formés à la connaissance de ces arbres. Ils apprennent à cuisiner les arbres des noix en sauce, farine ou plat. Les feuilles des arbres sont utilisées comme plantes fourragères pour le bétail. De plus, ses feuilles sont à l’étude pour être utilisées dans des projets d’agroforesterie. Un arbre qui a vraiment de multiples qualités !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *