Des accessoires de mode fabriqués à partir de sacs plastiques !

Conserve India est une marque d’accessoires de mode tendance qui commercialise ses articles dans la plupart des pays dits développés. Sa particularité ? Créer ses produits à partir de matériaux plastiques considérés comme des déchets !


En effet, « Conserve India » n’est pas une marque comme les autres. C’est en réalité une ONG (Organisation Non Gouvernementale) créée en 1998 par un couple d’indiens, Anita et Shalabh Ahuja,  lassés de voir des déchets envahir leurs rues et persuadés que ceux-ci peuvent servir à nouveau !

UNE AUTRE BELLE INITIATIVE : Rock Garden : la plus grande œuvre d’art réalisé à partir de déchets recyclés

Implantée à New Delhi, la marque Conserve India, s’inscrit évidemment dans une politique de respect de l’environnement. En plus de la valorisation de diverses catégories de déchets (pneus, saris, sacs plastiques, ceintures, jeans…) elle a mis au point une technique basée sur le recyclage manuel qui consomme peu d’énergie et ne rejette quasiment aucun déchet. La plupart des tâches sont effectuées à la main comme le tri, la sélection, le lavage, le découpage, la mise en forme et ne font pas intervenir de produits chimiques, par exemple les teintures en sont bannies.

En plus de son engagement écologique, l’ONG s’inscrit dans une démarche sociale. D’une part, elle embauche des habitants des bidonvilles qui ont du mal à trouver du travail et leur offre un emploi stable et bien rémunéré (jusqu’à trois fois le revenu minimal). D’autre part, elle réinvestit une partie des bénéfices dans des installations qui profitent à ses employés, comme la création d’une clinique et d’une école dans le quartier.




A LIRE : Qu’est ce que l’upcycling ?

Pour pouvoir dégager des bénéfices permettant d’offrir d’aussi bonnes conditions de travail à ses salariés, la marque a sa petite astuce ! Pour le moment, elle commercialise ses produits uniquement dans les pays à hauts revenus, comme les États-Unis, le Canada, ou les pays européens avec un prix de vente confortable allant de 20 à 50 euros selon les objets, dans une démarche de commerce équitable. Mais le prochain défi d’Anita Ahuja, créatrice de la marque, est de vendre ses produits également en Inde, elle explique qu’en 15 ans le pays à changer et est aujourd’hui prêt.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *