Cultiver avec la lune, comment les phases lunaires influencent l’agriculture

Traditions, croyances populaires ou simples habitudes ? Quelle que soit la raison, l’habitude des agriculteurs à suivre les phases de la lune pour organiser les récoltes, les semailles et les autres activités agricoles a été consolidée au fil des siècles avec un succès remarquable.


Aujourd’hui, pour de nombreux agriculteurs, l’utilisation des engrais et des produits chimiques afin d’obtenir des récoltes plus généreuses peu être remplacée par une attentive et scrupuleuse observation du calendrier lunaire. D’un point de vue strictement scientifique, les experts sont cependant plutôt sceptique.

Néanmoins, il est prouvé que le clair de lune pénètre plus profondément dans le sol que la lumière du soleil, en influençant positivement le procédé de germination des graines.

DÉCOUVREZ : Jardin potager : 10 remèdes naturels pour vos fruits et légumes préférées

Que ce soit vrai ou non, beaucoup d’agriculteurs croient en l’influence des phases de la lune sur les pratiques agricoles car elles ont une relation étroite avec la circulation de la sève dans les plantes et avec le photopériodisme (la durée de la période d’éclairage par jour).




On dit, en général, que la lune croissante favorise le développement végétal des plantes parce que la sève a tendance à remonter à la surface. C’est le moment de la récolte et de la croissance. Au contraire, avec la lune décroissante la terre est plus fertile. C’est le temps des semailles et des racines.

Voici les différentes phases de la lune qu’il faut observer pendant la culture :

La nouvelle lune (ou ‘lune noire’) : la Terre se trouve entre le Soleil et la Lune et son ombre obscurcit la plupart de la surface lunaire. Que faire: semer la chicorée et greffer le prunier et le cerisier.

La lune croissante : elle est caractérisée par sa bosse à l’ouest, cette lune commence à croître environ la semaine après la nouvelle lune. Que faire: plantez la laitue, les oignons, les pommes de terre et les fraises, semez  les tomates, les choux d’hiver et les choux de Bruxelles, les endives et les raves; semez les calendulas, les convolvulus, les pavots, les zinnias et les violettes, plantez les lys, les campanules et les chrysanthèmes.




Pleine lune : dans cette phase, la lune est entièrement illuminée et sphérique. Que faire: plantez l’ail blanc, l’oignon blanc et rouge, les carottes, la laitue d’été, le radis, les pois et les asperges; plantez les tubercules de dahlia.

Lune décroissante : 3 semaines après la phase de la nouvelle lune, la bosse est  à‘l’est’. Que faire: semez les pois, le persil, la basilique et les fines herbes, émondez les pommiers, les poiriers et les vignes.

ET AUSSI : Ces animaux qui veulent du bien à votre jardin

Selon les agriculteurs, il faut attendre la lune croissante pour semer tous les légumes qui poussent au-dessus du sol; avec la lune décroissante, il faut se consacrer à l’ensemencement des légumes qui poussent sous la terre et des légumes-feuilles.

En particulier, avec la lune croissante, vous pouvez :




  • semer les céréales
  • semer les légumes-fruits et les légumes-feuilles
  • émonder les arbres faibles
  • collecter les herbes médicinales
  • collecter les légumes-fruits (haricots, pois, lentilles, soja, maïs, tomates, poivrons, concombres, courgettes…)
  • collecter légumes-racines (betterave, navet, carotte, radis)
  • effectuer des greffes

LIRE AUSSI : En septembre, dans mon jardin potager, il y a…

La phase dans laquelle la lune est décroissante, au contraire, correspond à la meilleure période pour :

  • semer et planter les légumes-racines, couper le bois pour la construction
  • émonder les arbres en pleine force, élaguer
  • effectuer des greffes à bourgeon
  • retirer les greffons
  • collecter des fruits et des légumes bulbes (oignon, ail, échalote…)
  • vendanger
  • moissonner

Même la préparation du vin rouge requiert une attention particulière des mouvements de la lune, en particulier concernant la phase de la mise en bouteille. Pour obtenir des vins mousseux, la tradition conseille la mise en bouteille au premier quart en phase de lune croissante; pour le vieillissement des vins, il faut les embouteiller en phase de lune décroissante. Durant la pleine lune, le moment est propice pour la mise en bouteille de n’importe quel type de vin.

Ainsi, la méthode des agriculteurs basée sur le calendrier lunaire n’a pas une vraie base scientifique. Elle est controversée et peut même sembler ridicule si l’on pense aux techniques agricoles modernes disponibles. On est cependant convaincu que le retour aux rythmes lunaires est une façon valable de prendre soin du jardin et une technique qui, pendant des siècles, a été utilisée par les agriculteurs du monde entier.

Seulement en évitant l’utilisation d’engrais chimiques et de pesticides, auxquels maintenant on est tellement habitué sans savoir plus distinguer la vraie saveur, seront produits des fruits sûrs, naturels et sains.




Comments

  1. says

    Je ne suis pas un scientifique mais je pense que la lumière (solaire ou lunaire) ne peut pénétrer la terre et influencer la germination des végétaux. Je suppose que les eaux souterraines montent et descendent, comme les marées, sous l’influence de la lune, et que le champ électrique, qui se situe au dessus au-dessus d’elles, agit. C’est d’ailleurs ce champ électrique (et non l’eau) que captent les sourciers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *