Constructions en paille : pour les immeubles aussi !

A Saint-Dies dans les Vosges, a été construit l’un des plus grands immeubles en paille, bois et tuile édifié en France : une résidence de 20 logements ! Il existait déjà des habitats individuels et quelques locaux de collectivité comme une école à Issy-les-Moulineaux en banlieue parisienne, mais cet immeuble haut de 8 étages est le plus imposant de France.


Cette résidence, gérée par le bailleur social le Toit Vosgien, se veut la plus performante possible d’un point de vue écologique. En effet, lors de sa construction, les matériaux naturels utilisés (paille, bois et terre) capte du CO2, contrairement à un bâtiment traditionnel qui en dégage.

A LIRE : Toits verts et éclairage naturel, une école tournée vers l’écologie en banlieue parisienne

De plus, l’isolation a été optimisée pour réduire les coûts de chauffage, dans cette région où les hivers sont très rigoureux et où les températures peuvent descendre bas pendant de longs mois.  Tout d’abord la structure en caissons remplis de paille permet une excellente isolation. Ensuite, cette base isolante a été agrémentée de dispositifs performants et écologiques : orientation optimale avec baie vitrée, panneaux solaires, pompe à chaleur, géothermie et ventilation double flux.

Cette haute performance énergétique se traduit en chiffres pour les habitants de la résidence Jules Ferry. Ils payent en moyenne 11 fois moins de charge de chauffage que dans une construction traditionnelle, soit environ 130 € par an !




Cette méthode de construction est connue depuis près d’un siècle, mais les normes n’étaient pas adaptées à l’habitat collectif ce qui freinait les promoteurs. En 2011, une certification nationale a été mise en place par l’Agence Qualité Construction, ce qui a permis de développer ce marché. Aujourd’hui on compte en France près de 3500 constructions en paille, soit 5 fois plus que jusqu’à lors.

INTÉRESSANT : Eco-Viikki : le quartier vert d’Helsinki

« La France [a] aujourd’hui une petite longueur d’avance en Europe comme sur les États-Unis ou le Canada » explique Philippe Liboureau, directeur national du Réseau français de la construction en paille. Elle compte d’ailleurs plus de 200 artisans spécialisés dans ce type de construction ! La paille est certainement un secteur d’avenir.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *