Conjonctivite : comment la soulager avec des remèdes naturels !

Généralement bénigne, la conjonctivite est cette inflammation de la membrane appelée conjonctive, qui tapisse le blanc de l’œil et l’intérieur des paupières.


Conjonctivite : symptômes

Alors, les yeux sont rouges, gonflés, larmoyants et démangent, sans atteinte de l’acuité visuelle.

Comment y remédier sans danger, de façon naturelle ?

A la condition d’être sûr qu’il s’agit bien d’une simple conjonctivite – le meilleur diagnostic reste celui d’un ophtalmologiste – sachons que cette inflammation peut être d’origine allergique, d’irritation, virale ou bactérienne.

Conjonctivite : l’hygiène avant toute chose

  • La première façon de la soulager est l’hygiène de comportement : dans tous les cas, ne pas se frotter les yeux et se laver les mains !
  • S’il s’agit d’une conjonctivite par irritation – shampoings, lentilles de contact, collyre – enlever la source de l’irritation et régulièrement rincer l’oeil à l’eau claire ;

Généralement bénigne, la conjonctivite est cette inflammation de la membrane appelée conjonctive, qui tapisse le blanc de l'oeil et l'intérieur des paupières.




  • de même pour la conjonctivite virale, pour laquelle il n’existe pas de traitement : le meilleur moyen reste de rincer les yeux à l’eau claire, puis se les essuyer à l’aide d’une compresse stérile et à usage unique ;
  • dans le cas d’une inflammation allergique, seul moyen, se débarrasser de la source allergène. Enfin, dans le cas de la conjonctivite bactérienne, si un seul œil peut être touché, elle est très contagieuse, et implique de consulter, pour la prescription d’un éventuel traitement.

Pensez aux plantes astringentes et apaisantes

En somme, cette inflammation se traite par l’hygiène, et en partie par le fait de prendre son mal en patience.

Reste que la phytothérapie s’avère très efficace, pour accélérer ce second aspect : les propriétés médicinales de certaines plantes s’appliquent aussi à la conjonctive.

Certaines plantes communes sont astringentes et apaisantes : elles le restent dans le cas de l’oeil.

Ainsi du thé noir, de la grande camomille, de la fleur de calendula – par ailleurs réputée contre les moustiques – ou encore du persil et même de la lavande :




  • faites une simple décoction,
  • laissez évidemment refroidir,
  • appliquez en compresse, autant de fois que vous le ressentez, sur l’œil fermé.

Cela l’aidera à dégonfler et soulagera l’irritation.

Fleur de calendula ENTIER 1KG
Prix conseillé EUR 20,36
Prix EUR 20,36
Économisez N/A

Le cataplasme d’argile

Les bienfaits de l’argile s’appliquent aussi à la conjonctive. Là encore, des compresses d’argile sur l’oeil fermé soulageront le gonflement et l’irritation.

Le thé noir ou le desmodium ?

L’inventaire des plantes est « au choix ». Si vous voulez faire simple, vous pouvez même recourir à une décoction de thé noir, à appliquer en compresses ou en bain occulaire (l’oeil alors ouvert, il n’y a aucun danger).

Si vous avez envie d’exotisme – cela n’est pas interdit – et surtout si votre conjonctivite est allergique, connaissez-vous le desmodium ?

Nutergia - Ergydesmodium
Prix conseillé EUR 17,90
Prix EUR 17,90
Économisez N/A

A l’instar d’autres plantes, ce stimulant du système immunitaire d’origine africaine existe sous forme d’EPS ou extrait de plante standardisé. Elle s’utilise sous forme de décoction à appliquer et, en cas d’allergie voici qui est efficace, en tisane.




Rien contre la conjonctivite virale ? Essayez tout de même la décoction de réglisse, très utile dans le cas de conjonctivite due à l’herpès.

Enfin, puisque même irrité, vous gardez l’œil, regardez du côté de votre alimentation : un déficit en zinc peut très bien être la cause d’une ou de conjonctivites répétées.

La rédaction de Toutvert vous conseille également :




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *