Pesticides : définition et 5 astuces pour les enlever des fruits et légumes

L’agriculture conventionnelle utilise des produits phytosanitaires qu’elle pulvérise directement sur les plantes, les pesticides.


A moins de consommer bio, il a de fortes chances que les fruits et légumes qui sont dans votre cuisine soient recouverts de pesticides.

Alors comment enlever les pesticides des fruits et légumes ?

Pesticides définition

Les pesticides sont des substances chimiques qui sont utilisées pour lutter contre des organismes considérés comme nuisibles. Le mot pesticide est composé de « pest +  cida »:

  • « pest » vient de l’anglais et signifie « nocif,  nuisible »,
  • « cida » vient inversement  du latin et signifie « tuer »

Les pesticides sont utilisés en quantités considérable depuis plus d’un demi siècle par l’agriculture intensive.




Ainsi, on retrouve des résidus de pesticides partout et notamment dans nos aliments : la moitié des fruits et légumes produits par l’agriculture intensive en contiennent.

Mais certains les absorbent plus que d’autres.

PESTICIDES : les 12 fruits et légumes qui en contiennent le plus

L’agence américaine « Animal and Plant Health Inspection Service », après avoir analysé les fruits et légumes les plus communs, a identifié ceux qui ont la plus forte teneur en pesticides et en engrais chimiques.

Classement 2016 de 50 fruits et légumes (du plus pollué au moins pollué) :https://www.ewg.org/foodnews/list.php




PESTICIDES

Voici donc la « blacklist » des produits les plus exposés aux substances chimiques quand ils sont cultivés de manière industrielle.

Les plus pollués

  • La pomme : plus de 40 pesticides différents ont été détectés sur les pommes, car ce fruit est sujet aux champignons et aux insectes. Ils sont également présents dans le jus de pomme et la compote de pomme. Les pesticides étant déposés presque complètement sur la peau, cela oblige le consommateur à l’enlever. Mais ce faisant, on élimine aussi la partie la plus nutritive. Si vous ne trouvez pas de pommes “biologiques”, nous vous conseillons les pastèques, les bananes et/ou les mandarines.
  • Le céleri : il s’agit d’un cas particulier car il n’est pas présent dans les trois grandes catégories: les arbres fruitiers, les petits fruits et les légumes verts. Néanmoins, le Test USDA a trouvé plus de 60 pesticides différents dans ce légume. Nous vous indiquons ces alternatifs: les brocolis, les radis et les oignons.
  • La fraise : comme sur le céleri, il y a plus de 60 pesticides différents, mais un peu moins sur celles congelées. Les fruits alternatifs « biologiques » peuvent être les kiwis et les ananas.
  • La pêche : il faut les différencier, dans les“fraîches” on a trouvé plus de 60 pesticides. Des fruits alternatifs plus “sûrs” sont la pastèque, les mandarines, les oranges et les pamplemousses.
  • Les épinards : détestés par les enfants, les épinards sont en tête de la catégorie “ feuilles vertes”, avec presque 50 pesticides différents. Beaucoup moins, cependant, pour ceux en “boîte”.
  • Les abricots : sur les abricots ont été trouvés 33 pesticides. Si vous ne trouvez pas ceux biologiques, vous pouvez choisir les ananas, la papaye ou la mangue.
  • Le raisin:
    • Importé peut avoir plus de 30 pesticides.
    • Contient également un nombre plus élevé de pesticides.
  • Le Poivron. Les poivrons doux, dans toute leur variété de couleurs, contiennent presque 50 pesticides différents.
  • La pomme de terre. La pomme de terre contient plus de 35 pesticides. Les pommes de terre douces offrent une alternative avec moins de résidus de pesticides.
  • La Myrtille : sur les myrtilles ont été trouvés 50 pesticides : celles congelées sont moins contaminées. Malheureusement, les fruits alternatifs et nutritifs à la place des myrtilles sont les cerises, qui sont aussi souvent contaminées. Si utilisées pour le petit déjeuner, une alternative est la banane.
  • La laitue : plus de 50 pesticides ont été trouvés sur la laitue. A la place de la laitue biologique, vous pouvez choisir les asperges.
  • Le chou : même si le chou est connu comme plante plus résistante aux parasites et aux maladies, dans les dernières années, ont été trouvées des quantités élevées de résidus de pesticides. A sa place, vous pouvez choisir les asperges et les brocolis. Le pissenlit est aussi une alternative nourrissante.

Produits qui contiennent un grand nombre de pesticides

Il y a ensuite des produits, qui, bien que ne faisant pas partie de cette liste, contiennent un grand nombre de pesticides :

  • la viande de bœuf,
  • les cuisses de poulet, la graisse de porc, le lait, le café (celui cultivé dans les pays qui autorisent l’utilisation de pesticides),
  • le vin (pour la présence d’insecticides dans les raisins, sans surprise, augmente sur le marché la présence de “vin biologique”),
  • le chocolat (comme pour le café si cultivé dans les pays sans législation spécifique).

La première précaution est donc de bien laver les fruits et légumes.

  • Mais attention, cela ne suffit pas à faire disparaître toutes les traces de produits chimiques.
  • Idéalement, il faudrait les éplucher mais on perdrait alors les anti-oxydants et les vitamines contenus dans la peau.

Pour plus d’efficacité, vous pouvez ajouter du bicarbonate de soude à votre eau de rinçage et nettoyer la peau avec une brosse à légumes écolo.




Le mieux reste encore de privilégier leur équivalent bio !

Pesticides : Fruits et légumes les moins pollués

Nombreuses sont les raisons d’acheter des fruits et légumes biologiques certifiés :

  • non traités aux pesticides,
  • pas de recours aux graines de combustibles fossiles ou d’engrais à base d’eaux usées ou génétiquement modifiées.

Cependant, le bio coute encore cher. Manger sainement devient alors un privilège de riches.

Afin de pouvoir acheter en toute tranquillité pour votre santé des fruits et légumes issus de l’agriculture traditionnelle, voici une liste des plus “propres” établie par l’U.S. Department of Agriculture (Département de l’Agriculture des États-Unis), où les aliments contiennent une faible concentration de pesticides.

Les moins pollués

  • L’avocat, a une peau épaisse qui protège le fruit de l’accumulation des pesticides.
  • le maïs, tout en exigeant beaucoup d’engrais pour pousser, n’accumule pas les pesticides.
  • l’ananas, il faut enlever sa peau qui agit comme barrière naturelle contre les substances toxiques éventuelles.
  • la mangue, est également protegée grâce à sa peau dure.
  • asperges, qui poussent sans grande dépense de substances chimiques.
  • Les pois doux, ont tendance à retenir très peu de pesticides.
  • kiwis, ses poils caractéristiques présents sur sa peau empêchent que les substances extérieures nocives n’entrent à l’intérieur du fruit.
  • le chou, est un super-aliment qui n’a pas besoin de grande pulvérisation pour croître.
  • l’aubergine, est un légume peu contaminé aussi grâce à sa peau épaisse.
  • la papaye, est également protegée par sa peau extérieure, pour cela, il est donc recommandé de le rinçer avant de le manger.
  • la pastèque, la peau qui l’enveloppe est une barrière naturelle importante contre l’accès des agents extérieurs.
  • les brocolis ne nécessitent pas une grande utilisation de pesticides.
  • les tomates, même si incluses dans la ‘sale douzaine’ du 2008, semblent désormais être considérées comme les plus propres, sans savoir quelles modifications ont été faites…
  • la pomme de terre douce, est un aliment riche en vitamine A et en bêta-carotène, et peu contaminé par les pesticides.

5 astuces pour enlever les pesticides des fruits et légumes

Enlever les pesticides des fruits et légumes cela veut aussi dire que vous pouvez consommer leurs peaux, là ou sont justement concentrés les vitamines, nutriments et autres oligo-éléments.




Alors si vous souhaitez consommer la peau en diminuant au maximum le risque d’avaler des pesticides, essayez ces 5 astuces !

5 astuces pour enlever les pesticides des fruits et légumes
5 astuces pour enlever les pesticides des fruits et légumes

1 Vinaigre blanc et bicarbonate de soude

  • Dans une bassine, mélangez 1 litre d’eau avec 10 cl de vinaigre blanc (soit ½ verre) et une cuillère à soupe de bicarbonate de soude.

  • Déposez vos fruits et légumes dans cette bassine et laissez tremper 15 minutes.
  • Si vous avez une grande quantité d’aliments, doublez ou triplez la recette.

Après les 15 minutes, rincez abondamment à l’eau claire vos fruits ou légumes avant de les manger.

Le petit geste simple permet de réduire considérablement la quantité de pesticides sur la peau des fruits et légumes.

5 astuces pour enlever les pesticides des fruits et légumes
5 astuces pour enlever les pesticides des fruits et légumes



2 Vinaigre de pomme

Le vinaigre de pomme est un autre ingrédient naturel qui peut rendre plus saine la consommation des fruits et légumes.

5 astuces pour enlever les pesticides des fruits et légumes
5 astuces pour enlever les pesticides des fruits et légumes

Diluez un verre de vinaigre de pomme dans 1 litre d’eau puis lavez les avec ce mélange.

3 Vinaigre et citron

Le vinaigre et le citron sont deux excellents alliés du nettoyage complet des fruits et des légumes.

Ils garantissent l’élimination des bactéries et des résidus de pesticides.




Pour profiter de tous leurs bienfaits :

  • ajoutez le jus d’un citron dans un récipient équipé d’un spray,
  • puis mettez deux cuillerées de vinaigre blanc,
  • pour finir, remplissez le flacon avec une tasse d’eau.

Agitez vigoureusement le spray. Vaporisez vos fruits et légumes avant de les consommer.

5 astuces pour enlever les pesticides des fruits et légumes
5 astuces pour enlever les pesticides des fruits et légumes

4 Extrait de pamplemousse et bicarbonate de soude

  • Mélangez 20 gouttes d’extrait de graines de pamplemousse avec une cuillère à soupe de bicarbonate de soude, une tasse de vinaigre et une tasse d’eau.
  • Mélangez et versez le mélange dans un spray.
  • Vaporisez vos fruits et légumes avant de les consommer.

5 Vinaigre et sel

  • Remplissez un bassine avec de l’eau, puis ajoutez une ½ tasse de vinaigre de pomme et 3 cuillerées de sel.
  • Mélangez bien les ingrédients, et déposez y vos fruits et légumes et laissez tremper 20 minutes.

Lorsque lavés correctement, 70% des pesticides peuvent être enlevés.

Il est donc important de consacrer du temps à la préparation de vos aliments pour vous assurer de ne pas consommer des toxines avec votre nourriture.

Les enfants ont une sensibilité plus accrue aux pesticides, il faut donc être très vigilent lorsque vous préparez des fruits et des légumes pour vos enfants.

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi :




Comments

  1. says

    C’est l’Italie qui a remit le bicarbonate au gout du jour lors de la catastrophe de Tchernobyl, conseillant à la population de l’utiliser pour nettoyer les fruits et légumes. Depuis les habitudes sont restées. En France l’idée fait doucement son chemin.

  2. albert L says

    je suis pas sur que mélanger un acide et un alacalin en même temps soit une bonne idée.
    D’ habitude on utilise soit l’ un soit l’ autre.
    mettre en présence un acide (vinaigre) et un alcalin (bicarbonate de soude) provoque une réaction chimique dont résulte l’ apparition de nouvelles molécules.

  3. valerie says

    Je suis du même avis que Albert L.
    En général on utilise soit l’un soit l’autre.
    Je les utilise ensemble lorsque les toilettes sont très entartrées … le mélange crée une réaction intéressante !!! mais sur des fruits et légumes…je ne tenterai pas 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *