Cantine : les repas de nos enfants sont-ils équilibrés ?

6 millions de jeunes enfants, collégiens, lycéens et étudiants mangent chaque jour à la cantine, soit un sur deux. Au terme de sa scolarité, un enfant pourra y avoir mangé plus de 2000 repas !


L’alimentation d’un enfant est essentielle pour sa croissance, ses capacités d’apprentissage ainsi que son développement psychomoteur. Elle doit être équilibrée, variée et répartie tout au long de la journée.

C’est pourquoi il existe de nombreuses règles encadrant les cantines scolaires : locaux, plages horaires, contrôles sanitaires. Tout est mis en œuvre pour que vos enfants puissent bien se restaurer et sans risque !

LE SAVIEZ VOUS : Quelles sont les fournitures scolaires fabriquées avec des produits toxiques ?

Voici les principales règles nutritionnelles appliquées aux repas à la cantine :




  • limiter les produits trop gras ou trop sucrés (pas plus de 4 produits frits par cycle de 20 repas)
  • respecter des exigences minimales de variétés des plats servis
  • le sel et les sauces ne sont pas en libre accès mais proposés en fonction du plat
  • rendre disponible de l’eau à volonté
  • garantir un apport suffisant en fibres, vitamines, en protéines ou calcium
  • privilégier les produits de saison (on sert du pot-au-feu en hiver et des fraises au printemps)
  • adapter la taille des portions à l’âge

ET AUSSI : Même à l’école, on doit pouvoir manger végétarien : comment obtenir ce droit ?

Les établissement peuvent également choisir d’adhérer à une charte « bien manger à la cantine » qui respecte les points suivants :

  • aménager un lieu de restauration convivial et accueillant
  • garantir un temps minimum assis de 30 minutes
  • concevoir des menus qui respectent les saisons et produits du terroir
  • valoriser l’équipe en cuisine et crée un contact avec les élèves
  • inscrire la restauration dans un projet scolaire
  • réaliser une enquête de satisfaction en fin d’année auprès des élèves
  • favoriser la préparation des plats sur site et soigner leur présentation

De nombreux contrôles sont régulièrement mis en place pour vérifier la qualité des aliments et le respect de ses règles. Ils sont organisés, soit par des inspecteurs des services vétérinaires, soit par les services de la consommation et de la répression des fraudes.

Ces contrôles semblent efficaces. Les infections alimentaires sont rares en restauration scolaire : une centaine de cas chaque année sur plus d’un milliard de repas servis !




Pour plus de transparence et pour vous rassurer concernant l’alimentation de vos bambins les menus doivent être en permanence à la disposition des parents ; en général affichés à l’entrée de l’école.

A noter : le bio s’immisce dans l’assiette de votre enfant ! Le Grenelle de l’Environnement avait fixé comme objectif 20% d’aliments bio en restauration collective en 2012.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *