Berlin : des poissons pour faire pousser des légumes

Allier pisciculture et culture maraîchère pour révolutionner l’agriculture urbaine. Il s’agit du pari d’ECF (Efficient City Farming), une start-up berlinoise, qui tente aujourd’hui de remettre au goût du jour l’aquaponie, technique bien connue et préconisée à l’époque par les Aztèques.


Le principe est le suivant : sur un container, dans lequel se cache un élevage de poissons, se trouve une serre où poussent divers légumes, en l’occurrence des blettes, poivrons et tomates. L’ammonium, qui se trouve dans les déjections des poissons, est transformé en nitrates par des bactéries. Cet engrais naturel approvisionne ainsi la culture plus haut.

ET AUSSI : Un manuel écrit en 1844 pour révolutionner l’agriculture citadine

« Notre vision est de fournir aux citadins l’accès à des denrées agricoles produites de manière durable », expliquait à l’AFP en mai dernier Nicolas Leschke, cofondateur d’EFC. Et également d’apporter la culture maraîchère dans les villes, sans la contrainte d’un sol fertile.

Les avantages de cette technique, qui a valu à la start-up en 2013 un prix jeune pousse innovante en Californie, sont nombreux. En effet, les quantités d’eau et d’émissions de dioxyde de carbone sont grandement réduites. Le transport et la conservation des produits frais, directement cueillis dans la ferme urbaine, sont moindres.

« Nous avons des demandes du monde entier », assure Nicolas Leschke. Si la création sert encore de prototype, l’Allemand a de la suite dans les idées. ECF a acheté un terrain de 1800m² près de Berlin, où une ferme aquaponique verra le jour l’année prochaine.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *