Berger australien ou Australian Shepherd : tout sur cette race de chien

Intelligent et même réfléchi, le berger australien est d’une excellente compagnie, pourvu qu’il soit lui-même choyé et emmené au cours de longues promenades.

L’histoire du berger australien

En dépit de son nom, le berger australien est une race d’origine américaine : il symbolise les westerns et rodéos qui l’ont popularisé grâce à la télévision, après que les fermiers américains aient développé la race pour ses qualités auprès du troupeau.


Pour plus d’informations : Race de chien : pour tout savoir sur nos compagnons

Le terme d’« australien » vient en réalité des Basques, qui migrèrent avec leur chien d’abord en Australie pour y élever des moutons, avant de préférer les États-Unis : la race fut réintroduite en France en 1980, où elle est officiellement reconnue depuis 1996. Aujourd’hui, 1 700 bergers australiens sont recensés sur le territoire.

L’aspect du berger australien : robuste et bien proportionné

Bien que de taille moyenne (entre 50 et 60 cm pour le mâle), légèrement plus long que haut avec une musculature légère, le berger australien est bien proportionné et très robuste. Il supporte parfaitement les intempéries et les températures chaudes ou froides, malgré un pelage moyennement long.

Berger australien
Berger australien tricolore




Ce pelage est de teinte rouge ou bleu merle. Ses yeux en amande, bleu ou ambre, semblent être maquillés. Mais ce sont ses oreilles, qui sont caractéristiques : triangulaires, elles pivotent vers l’avant dès que le berger australien est attentif à un message.

Berger australien : caractère

Réputé pour son intelligence et sa sociabilité, le berger australien est naturellement adapté à la garde du troupeau : il tolère très bien ses congénères, est d’humeur stable et ne cherche pas la bagarre.

Son tempérament-même en fait un excellent animal de compagnie, en famille surtout avec des enfants. Le berger australien raffole de jouer, sans jamais de violence. Il a horreur de la solitude : très affectueux, il aime être choyé.

Pour rire : Un chien de berger endormi sur son troupeau




En revanche, le berger australien n’est pas un animal d’intérieur : il a besoin d’espace ! Promenades et randonnées lui sont nécessaires. A la condition de ne pas être seul. En un mot, il a bon caractère, à la condition d’être entouré et au grand air.

Ce chien assimile très vite les ordres, pourvu que l’on soit doux et ferme avec lui. Un dressage qui se fait de préférence par le jeu.

Élevage du berger australien : quel chien choisir et comment ?

Avant d’acheter un chien, il faut bien définir quelles sont vos envies, besoins et capacités. Par exemple : « Ai-je envie d’un chien d’intérieur ou d’extérieur ? Est-ce que je souhaite un chien de garde ou un toutou qui reste sur mes genoux ? ».

Berger australien
Berger australien dans la neige

Quand votre choix est fait, il y a quelques questions qu’il ne faut pas oublier de poser à l’éleveur. Demandez-lui si le chiot ou ses ascendants souffrent de problèmes physiques ou de maladies. Et quels sont évidemment ses grands traits de caractère.




Important : lors de l’achat, pour vous protéger en tant qu’acheteur, il existe une réglementation stricte régissant l’acte de vente :

Le berger australien est inscrit au LOF (Livret des Origines Françaises).
L’éleveur doit donc vous fournir :

  • le Certificat de Dysplasie des Hanches A ou B (voire C si marié avec un chien A),
  • le Certificat de Dysplasie des Coudes EDO (voire SL si marié avec un chien EDO),
  • le Certificat Indemne de Maladies Oculaires (daté de moins de 2 ans),
  • le Pedigree SCC et non le Certificat de Naissance (sans quoi cela signifie que le chien n’est pas confirmé, donc que la portée sera NON LOF).

Et aussi :

Berger australien : combien coûte un chiot et où l’acheter ?

Les éleveurs sont titulaires du certificat de capacité et possèdent un n° siret. Ils sont déclarés à la DDCSPP et aux impôts. Ils sont autorisés à produire plusieurs portées par an. Les particuliers ont le droit de produire au maximum une portée par an.

Un chiot berger australien coûte entre 450 et 800 euros.

Les autres chiens de berger et de bouvier




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *