Les bars à oxygène : une bouffée d’air en quelques minutes

Remède contre le stress aux qualités énergisantes, les bars à oxygène ont la cote. Phénomène né au Japon et en Amérique du Nord, ils débarquent en Europe.


Véritable bouffée d’air, les bars à oxygène offrent une combinaison d’oxygénothérapie et d’aromathérapie. Ils répondent à un manque de plus en plus marqué de dioxygène (le dioxygène est un gaz. Il contient deux atomes d’oxygène qui lui confèrent souvent leur nom).

ET AUSSI : Se passer de viande : quelles sont les autres sources de protéines ?

En effet, la pollution entraine une diminution de ce gaz présent naturellement dans l’air que nous respirons. Ce manque affecte directement notre corps. L’oxygénothérapie fournit un supplément de dioxygène. Ce dernier permet le bon fonctionnement de nos organes et donc de notre organisme.

L’air qui nous entoure contient 21% d’oxygène. Les bars à oxygènes proposent quant à eux un concentré à 70%. Le gaz est mélangé à des arômes thérapeutiques comme l’eucalyptus, le citron ou la menthe. La combinaison des arômes et de l’oxygène aide notamment à la relaxation. Elle diminue également le stress, favorise la concentration et procure un bien-être général.




ÉGALEMENT : L’exposition aux particules fines néfaste même sous la norme européenne

Le sommeil et l’endurance physique se voient également renforcés. Cependant, les bars à oxygène présentent, selon certains analystes, un risque pour les personnes souffrant de troubles cardiaques, d’asthme ou d’hypertension artérielle pulmonaire.

Les bars à oxygène se composent de casques souples à placer dans les narines. Ils sont reliés directement à un générateur. Des séances de 15 à 30 minutes sont proposées et permettent une véritable bouffée d’air.

Alors, tenté ?




Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *