L’auriculothérapie pour soulager toutes les douleurs

C’est ce que propose l’auriculothérapie ou presque : se faire tirer l’oreille pour ne plus avoir mal. Aujourd’hui reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé, et légale en France à la condition d’être pratiquée par une profession autorisée et qui en a reçu l’enseignement (médecin, dentiste, sage-femme) l’auriculothérapie part du double constat que le corps est un circuit électrique, et que l’oreille se trouve précisément sur le chemin entre le cerveau et le reste du corps.

Auriculothérapie  – Un constat établi dans les années 50 par le médecin généraliste lyonnais Paul Nogier, sur le récit d’une guérisseuse que consultaient alors des patients pour être soulagés de douleurs.


Paul Nogier expérimenta sur lui-même cette pratique de réflexologie (de stimulation des zones réflexe) avant d’établir une cartographie complète de l’oreille externe : selon lui, chaque information qui va du cerveau et y retourne, passe par l’oreille, d’où la possibilité d’agir sur une zone du corps par le point correspondant sur le pavillon de l’oreille, ainsi est née l’auriculothérapie.

L'auriculothérapie : Une autre approche thérapeutique

Prix :EUR 12,17

auriculothérapie
Le plus souvent à l’aide de petites aiguilles,  le thérapeute active les inhibiteurs de douleur, chose que nous ne savons pas faire par nous-même.

A lire: La gastro-thérapie, vous connaissez?




Soulager toutes les douleurs, tel est le principal domaine d’intervention de l’auriculothérapie : rhumatismes, migraines, lombalgies, sciatiques, etc …

Toutes les douleurs y compris les fameuses douleurs fantômes, conséquences d’une amputation dues au fait que le cerveau se trouve alors privé d’informations émanant du membre qui n’existe plus. L’auriculothérapie soulage sensations de brûlure ou de décharge électrique, en intervenant à la manière d’un fusible.

L'auriculothérapie contre la douleur

L’autre grand domaine d’intervention de l’auriculothérapie en matière de douleurs, est le traitement post-cancer : amputations, mais aussi conséquences de la chimiothérapie sur le système nerveux qui occasionne des douleurs aux mains et aux pieds, et de la radiothérapie qui peut provoquer des douleurs neuropathiques près d’un an après l’arrêt du traitement.




Autant de séances d’auriculothérapie pratiquées, encore une fois, par un médecin.

Et qui dispensent d’un surcroît de chimie. Enfin, l’auriculothérapie intervient pour réguler le système hormonal (les bouffées de chaleur lors de la ménopause) juguler l’anxiété et ses conséquences (les troubles du sommeil) et les addictions, notamment au tabac.

Intéressant: Chromothérapie, la santé par les couleurs

Pour les sceptiques, précisons que les séances d’auriculothérapies sont remboursées par la Sécurité Sociale, sur la base du tarif conventionné.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *