Insolite : Une artiste nantaise nomme les plantes des rues

Quand nous nous promenons dans les rues de notre ville, nous constatons qu’il existe une multitude de plantes sauvages. Millepertus, Ruine de Rome, Vergerette, Sagine. Ces noms ne vous disent sans doute rien, mais il s’agit bien de noms d’herbes existantes dans nos rues.


Pour les faire connaître, une conteuse nantaise, membre de l’association L’écume des Mots, Frédérique Soulard, a décidé de nommer les fleurs sauvages existantes sur les trottoirs de son quartier et de publier les photos via le réseau social Facebook. L’initiative a séduit les français.

« Il paraît que quelqu’un a mis les photos sur Facebook et que beaucoup de gens les ont vues, je suis très contente. (…) Je ne suis pas botaniste de formation, mais j’ai travaillé dans l’herboristerie de ma grand-mère. J’ai toujours aimé les plantes et leurs noms vernaculaires et je veux partager ça depuis longtemps. Ça fait une dizaine d’années que je mûris ce projet », a-t-elle expliqué.

Ruine de Rome

Selon Frédérique Soulard, ce geste quotidien donne vie aux plantes sauvages aux yeux des promeneurs. « Je trouve que ça change le regard des gens. Je peux vous assurer que, quand vous rentrerez chez vous, vous verrez des dizaines de plantes sauvages dans les rues », a affirmé l’artiste.




Belles_nom_parie_taire-43094

A travers cette initiative, la nantaise propose des ateliers qui encouragent la dégustation de tisanes à base de plantes sauvages et d’autres qui permettent d’aller taguer par des quidams le nom des herbes sur le sol.

« On travaille avec la mairie de Nantes qui nous a donné une subvention et a prévenu ses équipes pour ne pas que ce soit effacé. Mais le but n’est pas forcément d’être le plus efficace possible ou de tout répertorier. J’essaye de mettre doucement les gens en relation avec les plantes autour d’eux et le nom, c’est un super moyen ! En vous apprenant qu’il existe une plante qui s’appelle la Ruine de Rome, je vous ai fait un beau cadeau, non ? », a conclue Frédérique Soulard.

Sagine




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *