5 conseils pour choisir son logement écologique

Vous allez déménager ? Le choix de la ville est souvent déterminé par un travail ou des impératifs familiaux, mais choisir son logement écologique peut avoir un fort impact sur la qualité de vie et les dépenses qui y sont liées.

Le prix du loyer ou de l’emprunt entre en jeu mais les dépenses énergétiques et de carburant pour les déplacements peuvent parfois grever le budget au-delà des prévisions. Choisir son logement écologique a aussi des répercussions en termes d’isolation, de déplacements, de localisation… Voici donc quelques recommandations pour trouver un logement durable et écologique.


  • Choisissez un logement à la taille de votre foyer et à vos besoins : Inutile de choisir une maison de 300m² si vous êtes seul. Si cela peut paraitre confortable au premier abord, les coûts seront très élevés (chauffage, eau chaude, taxes) et cela vous demandera du travail supplémentaire. De même, si vous n’êtes pas jardinier, ne vous encombrez pas d’un extérieur trop grand et difficile à entretenir.

INTÉRESSANT : L’habitat partagé, une alternative au logement traditionnel

  • Veillez aux transports en commun : 13% du budget des ménages est consacré à la voiture et plus le lieu de travail est éloigné du domicile plus ce budget augmente ! Il peut donc être pertinent de choisir lieu de résidence qui dessert les lieux que vous fréquentez régulièrement (travail, école, crèche, gymnase…). Ceci est d’autant plus vrai si vous vivez avec des personnes non véhiculées (enfants, personnes âgées), elles gagneront en autonomie et vous en temps et argent.
  • Cherchez les commerces de proximité : Toujours au niveau de la localisation, choisissez un endroit qui vous permettre de faire vos courses (du moins d’appoint) à pied ou à vélo. Évitez de devoir prendre la voiture pour acheter une baguette. Là encore vous économiserez en temps, argent et créerez des liens dans votre quartier.

A LIRE : Constructions en paille : pour les immeubles aussi !

  • Renseignez vous sur les dépenses énergétiques : La loi oblige tous les propriétaires à fournir au diagnostic de performance énergétique qui donne un classement (A à G) pour chaque logement. Vérifiez également l’isolation des ouvertures, de la toiture et éventuellement des murs.
  • Privilégiez des espaces verts proches : La végétation, en plus d’un rôle d’embellissement, participe à la qualité de vie globale. Les plantes régulent la chaleur en été et absorbent certaines pollutions et poussières.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *