10 gestes simples pour limiter sa consommation de plastique !

Symbole de progrès il y a quelques décennies, il est aujourd’hui le témoin de la surconsommation et responsable d’une pollution planétaire. Il est à l’origine de très graves conséquences écologiques et sanitaires. Chaque année, le plastique est la cause directe de la mort d’un million d’oiseaux et 100 000 mammifères. Pour l’homme, il représente aussi un danger et est nocif pour la santé.


LE SAVIEZ VOUS : « Le septième continent » : 3.43 millions de km2 flottent au large du Pacifique

Alors voici quelques gestes simples et faciles à appliquer au quotidien pour réduire sa consommation de plastique :

  • Dites stop aux suremballages quand vous faites vos courses.
  • N’achetez plus de bouteilles d’eau en plastique. En France et dans de très nombreux pays, l’eau du robinet est potable et saine. Équipez vous d’une carafe à la maison et d’une gourde pour l’extérieur.
  • Ayez toujours sur vous un sac réutilisable, en coton c’est mieux ! En effet, chaque personne consomme 400 sacs en plastique par an, vous réaliserez une belle économie.
  • Pour vos pique-niques, investissez une fois dans de la vaisselle réutilisable et transportable, que vous utiliserez tous les étés !
  • Achetez vos aliments en grand format : moins d’emballage et à moindre coût !

A DÉCOUVRIR : Dépolluer les océans en 5 ans, le projet fou du jeune Boyan Slat

  • Plus de gobelets jetables au travail : achetez une jolie tasse qui restera sur votre bureau et expliquez votre démarche à vos collègues.
  • Quand c’est possible, préférez des supports immatériels, comme des fichiers de musique à la place de CDs ou DVDs.
  • Quand vous n’avez pas le choix, achetez des emballages en PET ou HDPE (codes n°1 et 2) qui sont les seuls à être recyclés, évitez donc les PVC, LDPE, PP, PS et autres (codes : 3, 4, 5, 6, 7).
  • Pour vos équipements, préférez de manière générale des meubles ou objets de décoration en matière naturelle, comme le bois, bambou, tissu…
  • Utilisez des couverts et ustensiles de cuisine en métal ou en bois.



Comments

  1. Ludovic says

    En quoi un mode de vie fruitarien est éthiquement supérieur qu’un mode de vie omnivore, végétarien/talien?
    Être fruitarien, c’est automatiquement la plus grande forme de respect pour nous-même et pour l’écologie.

    Il n’y a aucun besoin pour subsister et préparer ses aliments : d’électricité, de gaz, d’ustensiles, d’aliment hautement raffinée (huiles, céréales, viandes,sucres…), ce qui signifie :

    -Libération de la tâche physique exténuante à produire de la nourriture,
    -Libération énergétique et économique à produire de la nourriture,
    -Extinction de la majeure partie des entreprises agro-alimentaire les plus polluantes et désastreuse pour l’écologie mondiale qui n’auront plus de raison d’exercer PLUS BESOIN!
    -Plus besoin de « packaging », de plastiques.
    -Réduction de la consommation d’eau sous la douche et des besoins cosmétiques : shampoing, savon (fini les mauvaise odeurs, boutons, rides)etc.
    -Plus besoin de stocker les déchets, de les trier, de les transformer.
    -Enorme impact économique sur le système de santé.

    Être fruitarien c’est aussi respecter toutes vie, animale et végétale. L’avantage majeur est qu’il n’est plus besoin de détruire une vie animale, un véritable génocide responsable grandement de l’extinction des espèces et carnage écologique (nourrir le bétail etc…).

    Plus besoin même de détruire une plante pour se nourrir. Nous nous nourrissons seulement du résultat de l’arbre sans voler une vie, permettant ainsi, de replanter les graines de futurs arbres fruitiers à l’infini sans détruire une plante. les graines tel que celles se trouvant dans les fraises, sont préparées et rendues actives dans le corps, lors de la digestion. Ainsi faire ses besoin dans la nature devient profitable!

    Etre fruitarien, c’est aider la planète à se développer harmonieusement, à contribuer au repeuplement des arbres, au maintien ainsi d’un oxygène terrestre optimal, de vivre littéralement dans le « jardin d’Eden ».

    Plus nous consommerons de fruits et plus les fruits seront en abondance autour de nous. Ce qui signifie :

    -Disparition de la faim dans le monde,
    -Disparition de la soif dans le monde, puisque tous les fruits sont gorgés d’une eau la plus pure qui puisse exister.
    -Eradication de toutes les maladies dégénératives humaines.
    -Maintien et amélioration progressive de l’éco-système.

    La futur de l’humanité est radieux : les taches du travail humain, ne serviront plus à SURVIVRE (puisque la nourriture est gratuite, car partout) mais servira à des tâches ennoblissantes, de l’intérêt commun, de progrès technologique, scientifique, philosophique, spirituelle. De vivre l’unité la plus parfaite avec la nature et les êtres humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *